Le Chemin de Croix de Villette sur Ain

Le projet du chemin de croix est né d'une double rencontre : la rencontre d'un lieu, l'église de Villette sur Ain et la rencontre avec l'AREV et sa poignée de passionnés qui m'ont fait confiance.
J'ai toujours rêvé de peindre pour une église ou une chapelle, si petite soit-elle. Permettre à ma peinture d'habiter le silence et de prier à ma façon, voila le cadeau qui m'est offert au printemps 2011. En le recevant, je ne peux qu'avoir l'envie de le partager.
Ce chemin de croix, je l'imagine très vite. Des gros plans sur des visages, des mains, Marie...Je veux qu'il soit lisible pour tous, croyants ou non croyants.
Encouragée par les autorités ecclésiastiques, je m'engage sur ce chemin dans une joie chaque jour grandissante.
Comme dans tout travail de création, le doute côtoie la confiance,  l'exigence peut brider l'expression de l'émotion. Il faut accepter ses limites.
Le cahier d'écriture accompagne souvent ma palette. Y sont couchés mes ressentis, mes pensées, mes questionnements. La création de ces 15 tableaux a nourri ma réflexion. Si mon pinceau a trouvé Son visage, mon âme, elle, est encore sur le chemin. Mais je ne suis pas seule.

                                                                                  L'inauguration du chemin de croix a eu lieu le 14 septembre 2012 en présence de Monseigneur Pascal Roland, évêque de Belley Ars.


Un livret (format 16x10) est disponible sur commande par mail brigittebalon@free.fr au prix de 6€ (port inclus)





1ère station : Jésus est condamné à mort


Qu'elles sont lourdes et anciennes les chaînes de la puissance, de l'orgueil, de la peur du jugement des autres.
Tu es là pour nous aider à les regarder en face et à nous en libérer.

2ème station: Jésus est chargé de sa croix


Voilà, Tu y es. Ton regard mesure l'importance de cette croix que tu as choisi de porter,
de celles des autres que Tu voudrais si légères.
Tu acceptes la main qui soutient la Tienne.
Et nous? Acceptons-nous d'être aidés?


3ème station: Jésus tombe pour la première fois


Ton regard plonge au dedans de nos doutes, de notre désespoir.
Elle est lourde Ta croix.
La terre sous Ta main, ce sont des milliards d'hommes qui l'ont foulée depuis ce Vendredi Saint, des milliards d'hommes et de femmes qui cherchent la lumière, là où ils sont nés, là où ils ont choisi de vivre.

4ème station: Jésus rencontre Sa mère


L'amour d'une mère, la souffrance devant son fils condamné, humilié.
L'acceptation d'une mère devant la mission d'amour de son fils.
L'humanité d'une mère devant ce fils à l'apparence déjà divine.

5ème station: Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix


Simon de Cyrène passait par là. On lui a demandé d'aider Jésus.
Ca aurait pu être l'un de nous.
Un seul regard suffit à illuminer le mystère de cette rencontre.
La bonté à partager et à recevoir.

6ème station: Véronique essuie le visage de Jésus


Jésus imprime son humanité sur le linge tendu avec amour.
Et en nous? Quelle est la part du divin?

7ème station: Jésus tombe pour la deuxième fois


Notre poids Te fait tomber à nouveau.
Et pourtant, c'est Toi qui nous relèveras.
Au delà des lances point l'espérance.

8ème station: Jésus console les femmes de Jérusalem


"N'ayez pas peur"
Tu traverses toutes les humanités et habites chacune d'elles.
En signe de la croix, Ta main se pose.

9ème station: Jésus tombe pour la troisième fois.


Tu n'en peux plus. Comme nous quelquefois.
Ecrasé par la souffrance, la noirceur des ténèbres.
Tu captes la lumière pour nous entraîner à revivre.

10ème station: Jésus est dépouillé de ses vêtements


Atmosphère de plomb, d'écrasement.
N'y a-t-il pas dans ces mains qui arrachent un peu de compassion?

11ème station: Jésus est cloué sur la croix


Et si, par manque de compassion ou de bienveillance, nous enfoncions de nouveaux clous sur de nouvelles croix?
Ta main reçoit.

12ème station: Jésus meurt sur la croix


Tu atteins une forme de beauté.
Ton amour est confiant.
Tu nous laisses libres, libres du bon usage de notre liberté.

13ème station: Jésus est descendu de la croix


Comment recevoir le corps de son enfant mort dans les bras?
Comment accepter l'inacceptable?
Marie, tu savais tout cela et ton coeur baigné d'amour priait en silence.

14ème station: Jésus est mis au tombeau


Le coeur sous la main ne bat plus mais la promesse d'éternité remplit l'instant.

15ème station: La résurrection


Le linceul blanc s'est paré de lumière.
Tu nous invites, en toute simplicité.